Paroisse de Fontaine lès Dijon

 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Eucharistie
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Notre paroisse
Bulletin dominical
bulletins.gif

Permanences et confessions

Don Patrick Pinard-Legry :  

Permanence  (accueil et confession)

mercredi  de 17h00 à 18h00 à St Martin

Don Axel de Toulmon :  

 Permanence  (confession)

samedi  de 10h00 à 11h00 à St Martin

Eucharistie5.jpg
SACREMENT DE L'EUCHARISTIE
 
            Célébrer l'Eucharistie revient à célébrer un Mystère divin qui entraîne à rendre grâce au Dieu de Jésus-Christ. Ce Mystère nous est donné à connaître par Jésus-Christ qui le dévoila lors de l'institution de la dernière Cène qu'il vécut avec ses apôtres, la veille de sa Passion. Ne chantons-nous pas dans l'anamnèse qui suit les paroles de la consécration: "Il est grand le mystère de la foi"? Mystère dans lequel Dieu se donne à voir, à toucher, à manger comme nourriture et boisson de vie éternelle. Pain de vie, le Corps du Christ nourrit son Corps qu'est l'Église que nous formons par la grâce de notre baptême.

           Le Fils, incarné grâce au oui de Marie et de Joseph, se donne à manger, disant lors de chaque eucharistie: "Prenez et mangez, ceci est mon Corps" et aussi: "Prenez et buves, ceci est mon Sang versé pour vous et pour la multitude en rémission des péchés". Vivre l'eucharistie, c'est donc réaliser le voeu du Seigneur qui dit aux siens: "Faites cela en mémoire de moi" (Lc 22,20).

           Vivre l'Eucharistie, c'est donc "faire mémoire" du mystère pascal de la mort et de la résurrection de Jésus, le Fils unique de Dieu Père: "nous célébrons le mémorial de notre rédemption, en rappelant la mort de Jésus-Christ, en proclamant sa résurrection et son ascension, en attendant qu'Il vienne dans la gloire" (Prière eucharistique IV). Vivre l'Eucharistie, c'est se rappeler que Dieu se sacrifie, qu'Il donne sa vie pour sauver tous les hommes du péché et de la mort et se les réconcilier avec Lui une fois pour toutes. Le Fils se donne à manger comme "le pain qui descend du ciel et qui donne la vie au monde" (Jn 6,32-33). Faire mémoire du Christ Ressuscité permet d'entrer dans l'éternité divine en vivant cette Alliance unique et définitive avec Dieu.

           Vivre l'Eucahristie, c'est donc "rendre grâce" parce que Dieu "nous a choisis pour servir en sa présence" (Prière eucharistique II). Et comme l'annonce la Prière eucharistique III: "nous présentons cette offrande vivante et sainte pour te rendre grâce".  Rappelons-nous que le mot Eucharistie vient du mot grec eucharistein qui se traduit par rendre grâce. Rendre grâce à Dieu pour ses merveilles, pour le salut qu'Il donne dans le don de son propre Fils unique, Jésus, le Christ notre Seigneur. Rendre grâce, c'est donc dire Merci à Dieu parce qu'Il se donne à qui le reçoit dans ses mains, dans son coeur, dans sa vie. Rendre grâce pour ce bonheur que Dieu donne aux fidèles présents qui sont appelés "heureux invités" à son repas, à son banquet pascal. Rendre grâce pour être invité à recevoir la Parole de Dieu comme Parole de vie, à recevoir le Corps du Christ pour qu'il nourrisse chez les siens le désir d'aimer jusqu'au don de soi. Chaque dimanche, Jour du Seigneur, tous les chrétiens, du plus petit au plus grand, du pauvre au riche, du bien portant au malade, tous sont invités à visiter Dieu et à se laisser visiter par Lui qui manifeste son Amour pour les hommes et qui leur donne sa Paix. "Rendez grâce au Seigneur" dit le Psaume 29,5, ce que saint Paul dans sa deuxième lettre aux Corinthiens: "grâces soient rendues à Dieu pour son indicible don" (2Co 9,15). L'action de grâces est "le coeur de l'Eucharistie". Vivre l'Eucharistie, c'est rendre grâce à Dieu parce qu'Il s'offre à nous dans le don de son Fils.

          C'est pourquoi, l'Église enseigne que l'Eucharistie est "source et sommet" de sa vie et de sa mission. La mission évangélisatrice de l'Eucharistie touche au social, à la culture, à la paix, à l'œcuménisme et à l'inter communion (cf. Gaudium et spes, IIème partie, 46-90). L'Eucharistie comme source et sommet dans la vie de l'Église: source qui la fonde et la nourrit, sommet qui en préfigure l'achèvement dans le Royaume. Elle donne aux fidèles sainteté, force, unité et communion. Nous n'inventons pas l'Eucharistie, nous la recevons d'un Autre qui se donne, qui se livre pour le transmettre aux autres. L'Eucharistie s'offre comme source et nourriture pour la foi, l'espérance et la charité. Elle rassemble les fidèles au Nom du Père, du Fils et du Saint Esprit. Elle fait sortir de chez soi pour aller rencontrer l'Autre avec d'autres. Top de la vie chrétienne, nec plus ultra de la vie de foi, l'Eucharistie offre aux fidèles de se nourrir de la Parole de Dieu, du Corps et du Sang du Christ pour l'imiter dans la charité, dans l'amour qu'il porte à tous et à chacun. Trésor de vie, trésor de paix, trésor de communion, l'Eucharistie s'offre de la part de Dieu aux hommes pour qu'augmente leur foi et développer en eux le désir de servir, comme le Christ lui-même, venu "non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie en rançon pour la mutlitude" (Mc 10,45).               
[père Denis Érazmus]
 
  • Dans la paroisse, l'eucharistie est offerte chaque jour de la semaine et tout particulièrement le samedi soir à 18h30, à la chapelle st Martin et le dimanche matin à 9h (chapelle st Martin) et à 11h (église st Bernard).                                                                 

Vidéo